Visite du GLAE au Parlement Européen

C’est une heureuse coïncidence que la rencontre entre le groupement luxembourgeois de l’aéronautique et de l’espace (GLAE) et les six députés luxembourgeois du parlement européen ait eu lieu le jour même où la mission Rosetta a achevé un voyage de plus de dix ans pour poser le robot Philae sur la comète P67.  C’est avec émotion que le président du GLAE, Yves Elsen, s’est exprimé pour saluer une des  missions les plus fascinantes de l’exploration et de la science spatiales en soulignant l’énorme impact sociétal du secteur spatial. Un secteur qui, l’a-t-il, rappelé représente près de 2% du PIB luxembourgeois et qui couvre des éléments sols jusqu’aux éléments spatiaux, l’ensemble de la chaîne industrielle et de service des télécommunications par satellite pivotant autour du premier acteur mondial en la matière : SES. Un tour de table des acteurs présents a permis aux députés de mieux cerner l’ampleur de ce secteur au Luxembourg et sa contribution aux politiques européennes non seulement dans les domaines des télécommunications mais aussi dans la gestion de crise, la politique du développement mais également les politiques visant à assurer la connectivité de l’ensemble du territoire européen. En particulier, SES a souligné son intérêt dans les orbites autres que géostationnaires, notamment avec la constellation O3B mais aussi sa volonté de se positionner dans le programme Galileo. Enfin, les participants ont réaffirmé qu’une politique spatiale européenne saine et pérenne passe par l’agencement balancé des compétences entre la commission européenne et l’ESA (agence spatiale européenne).